Inflation en Inde : une menace grandissante

L’incontrôlable chute de la roupie pèse lourd sur l’économie indienne, qui voit l’inflation exploser et venir chambouler les habitudes des ménages.

Copyright: www.topnews.in
Copyright: http://www.topnews.in

« Mon mari et moi avons été forcés de travailler tous les jours depuis trois mois pour nourrir nos trois enfants et ma belle-mère. Les prix de l’énergie et de l’alimentaire sont trop lourds et nous ne pouvons contrôler notre budget », se lamente Seema, 30 ans. Cette femme de ménage, qui habite dans l’est de New Delhi, travaille dans près d’une douzaine de maisons pour gagner sa vie.

Pour Seema et quelques millions de ménages indiens, l’inflation est une menace grandissante. Sa solution face à ce malheur : déscolariser son fils de 11 ans pour le faire travailler. « Je lui ai trouvé un petit job dans un échoppe de thé, avec cela nous pourrons subvenir à nos besoins », dit-elle avec rancoeur.

Depuis mai, avec la dégringolade sans précédent de la roupie, l’inflation, qui avait atteint un pic de 17% en 2012 avant de retomber à 10% en début d’année, a repris de plus belle. La monnaie indienne a chuté à un niveau encore plus bas : 59,7 pour un dollar US dans les estimations aujourd’hui.

Dans le but de juguler la spéculation, la Banque centrale indienne a offert à la vente ses dollars US aux grands groupes pétroliers qui représentent près de 35% des importations totales de l’Inde. La manœuvre ayant pour but de rétablir ses réserves en dollars. Le gouvernement doit aussi annoncer une nouvelle hausse des droits de douanes sur toute importation « non vitale », telle que l’or.

S’établissant à 4,8% du PNB, le déficit des comptes courants se situe loin de la limite établie par la Banque centrale. Bien que la mousson, facteur déterminant de la production agricole nationale et de sa valorisation, se présente plutôt bien cette année, les prix à l’étal sur les marchés continuent d’augmenter.

Des perspectives pessimistes

L’inflation touche également les classes moyennes, qui fixent désormais des priorités dans leurs dépenses. Le tourisme, une des industries indiennes en croissance rapide, craint un fort ralentissement. « Les touristes indiens dépensent beaucoup plus lors de leurs déplacements aux Etats-Unis et en Europe. Nombre d’entre eux risquent de d’annuler leurs plans vacances », explique un représentant de l’agence de voyage Kuoni à Mumbai.

A court terme, les perspectives sont pessimistes. Les acteurs du marché comptent sur une pression soutenue sur la monnaie : « Le taux de conversion devrait se fixer le mois prochain entre 59 et 62 roupies pour un dollar », confie Brijen Puri, le directeur exécutif en Inde de JP Morgan.

En raison de la chute de la roupie, les  investisseurs internationaux, qui sont les plus gros acheteurs sur le marché boursier national, enregistrent aussi des pertes astronomiques depuis janvier 2013, pouvant aller jusqu’à 20% des montants investis.

3 réflexions au sujet de « Inflation en Inde : une menace grandissante »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s